Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
 
 
 
 





LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE

 
 


 
LE TRIANGLE DU FEU

 


Retrouvez cet exposé en vidéo en cliquant sur le lien suivant

 http://youtu.be/UotBWR3GOWo



Les trois éléments fondamentaux

Trois éléments indissociables permettent l’éclosion de l’incendie et entretiennent la combustion :
  • Le combustible ;
  • Le comburant ;
  • L'énergie d'activation.
  La combinaison de ces trois éléments  forme "le triangle du feu" symbolisé par le schéma suivant :
 
 
 
 
SOURCE D'ENERGIE + COMBUSTIBLE + COMBURANT = COMBUSTION
 
 
L'interêt du triangle du feu

Le triangle du feu est une figure géométrique simple qui aide à comprendre le mécanisme de la combustion ; supprimer ou agir sur l'un des éléments du triangle du feu, favorise l’extinction de l'incendie ou tout du moins en atténue les effets.
  • Oter le combustible facilite l'extinction par manque de matières à brûler,
  • Agir sur le comburant (l'oxygène de l'air) facilite l'extinction par étouffement,
  • Retirer l'énergie d'activation stoppe le développement du feu par refroidissement.
 Par exemple :
  • Projeter de l'eau sur le combustible (bois) éteint le feu,
  • Recouvrir une friteuse en feu avec une serpillère légèrement humidifiée étouffe le foyer d’incendie,
  • Retirer l'allumette enflammée en contact avec la bûche de bois ne va peut-être pas éteindre le feu mais ce geste va contribuer à enrayer l'activation du feu et par voie de conséquence son développement.

Les combustibles
 
Presque tous les matériaux, à quelques rares exceptions sont combustibles en fonction de la température à laquelle ils sont soumis.

Cependant que certains matériaux sont incombustibles par nature.

La pierre, le plâtre, la brique sont des matériaux incombustibles.
 
Détailler tous les éléments combustibles dépasserait le cadre de ce cours ; toutefois, il est possible de les regrouper dans les grandes catégories suivantes :
 
  • SOLIDES : Bois, papier, chiffons...
  • LIQUIDES : Essence, gazole...
  • GAZ : Butane, propane, gaz naturel...
 
Les combustibles solides ont une forme propre (exemple du bois) ; ils peuvent difficilement se déformer.
 
 
Le bois est un très bon combustible et il a une forme propre ; soumis à la chaleur,
il émet des gaz de distillation qui en principe brûlent.
 

Les combustibles liquides n’ont pas de forme propre à l’exception de leur surface qui est plane (exemple de l’eau) ;  ils ne sont pas compressibles.

 
 
L’eau possède une surface horizontale et n’émet aucune vapeur susceptible de s’enflammer.
Ce n’est pas un combustible liquide
 

 
 
L’essence au contraire, et d’une manière générale, tous les produits pétroliers sous forme liquide présentent une surface plane et libre ; ils émettent systématiquement des vapeurs susceptibles de s’enflammer.
Ils rentrent dans la catégorie des combustibles liquides
 

Les combustibles gazeux par définition n’ont pas de surface libre et ils occupent l’ensemble de l’espace d’un volume fermé ; ils sont compressibles, extensibles, et expansibles.

En mélange adapté avec l’air, ils peuvent exploser.

En fonction de la température à laquelle ils sont soumis, ils exercent une pression plus ou moins importante sur les parois de leur contenant et le risque d’explosion de leur enceinte est redoutable.
 
 
 


Le caractère explosif de nombreux gaz les rend donc particulièrement dangereux

Il est à noter qu’il ne faut jamais tenter d’éteindre une fuite de gaz enflammée sans avoir procédé au préalable à la coupure de l’arrivée du gaz.


Le comburant
 
Le comburant est un élément chimique qui lorsqu’il est associé à un combustible permet la combustion ; mais cette combustion ne peut se développer que s’il y a une source de chaleur (une flamme par exemple) ;

Le comburant est constitué par l'oxygène de l'air dans une proportion de 16 à 21 %.

La composition moyenne de l'air comprend :
  • 78 % d'azote,
  • 21 % d'oxygène,
  • 1 % de gaz rares (argon, krypton, néon).
L’oxygène de l’air n’est pas le seul comburant existant ; bien d’autres éléments chimiques sont également comburants.
 

Citons par exemple :

L’ozone, les halogènes tels que le chlore, le brome ou encore l’iode, l’acide nitrique, l’eau oxygénée etc.
Lorsqu’ils sont stockés, ces corps font l’objet d’un étiquetage normalisé correspondant à leur forme liquide, solide ou gazeuse. 
 
 
L’oxygène de l’air est un très bon comburant
 

La source d’énergie
 
A l'instar des combustibles et des comburants, les sources d'énergies sont également innombrables ; toutefois, de la même manière, on peut les classer dans les grandes catégories suivantes :
  • Naturelle : Le soleil,
  • Electrique : Statique ou dynamique (court-circuit par exemple),
  • Mécanique : Le frottement de l'allumette,
  • Biologique : La fermentation des végétaux,
  • Chimique : L'oxydation et les réactions diverses,
  • Thermique : Les flammèches du bois, les brûlots .....
L’énergie d’activation est la flamme ou la source de chaleur que l’on approche des deux autres éléments (combustible et comburant) ; c’est une énergie calorifique.
 
 
 
Un morceau de papier enflammé constitue une excellente source d’énergie

 

 

CE QU'IL FAUT RETENIR
 

Les trois éléments du triangle du feu (combustible, comburant, énergie d'activation).

L'action sur l'un des éléments du triangle stoppe le développement du feu.

Lorsque l'on tente d'éteindre un feu, on agit systématiquement sur un ou plusieurs éléments du triangle du feu.

La grande difficulté réside néanmoins dans le choix de l'élément à retirer.

 

Testez vos connaissances en répondant aux questions ci-dessous :

http://Triangle du feu.htm


Vous pouvez retrouver ce questionnaire et cet exposé  en version PDF imprimable en rejoignant la zone "Membres" (inscription payante)
 






5/4/2015

Commentaire de Noureddine

tétraèdre de feu dont Mr Abdelhakim parle n'est pas le tétraèdre de l'incendiaire ?

16/3/2015

Commentaire de Webmaster

Cher Abdelhakim,

Votre remarque est particulièrement judicieuse et vous avez raison.
Mais la notion de "tétraède du feu" n'est abordée qu'au niveau du SSIAP 3 et j'ai d'ailleurs développé un exposé à ce sujet que vous trouverez en consultant le sommaire des cours SSIAP 3.
Néanmoins, il s'agit de notions complexes qui ne devraient pas être enseignées au niveau du SSIAP 1 et le programme officiel n'en fait d'ailleurs pas mention dans le cadre de la qualification SSIAP1.
Il est simplement demandé au SSIAP 1 de bien maîtriser "le triangle du feu".

12/3/2015

Commentaire de Abdelhakim EL MAATOUK

On parle aujourd'hui d'un quatrième élément qui est le radical libre il s'agit d'un électron célibataire qui confère aux molécules, la plupart du temps, une grande instabilité (elles ne respectent pas la règle de l'octet), ce qui signifie qu'elles ont la possibilité de réagir avec de nombreux composés dans des processus le plus souvent non spécifiques, et que leur durée de vie en solution est très courte. Donc on parle de tétraèdre de feu au lieu de triangle de feu

31/12/2014

Commentaire de www.formationssiap.net

Chère Marina,
A mon avis, et si vous relisez bien mon exposé, il s'agit à priori d'une énergie d'activation (l'allumette agit par frottement).

31/12/2014

Commentaire de marina

le frottement est un comburant ou une énergie d'activation ?
Mon prof n'a pas du comprendre se que j'ai mis alors est ce que vous pouvez me répondre le plus vite possible avant la rentrée s'il vous plaît :(

4/11/2014

Commentaire de Mades

TRES INSTRUCTIF ET IMPORTANT POUR LA VIE DE TOUT LES JOURS.
MERCI A VOUS QUI NOUS PERMETTONS D'APPRENDRE COMMENT LE FEU SE PROPAGE.

25/9/2014

Commentaire de jean

Super , Je prends de l'avance Merci beaucoup :)

17/9/2014

Commentaire de ali el radi

merci beaucoup pour toute ces informations tres instructives
cordialement

25/8/2014

Commentaire de Yvon

Merci pour l'article, c'est informatif et bien écrit. Il y a quoi d'autre chimiques qui peut être comburant? Je connaissais l'oxygène seulement.

Yvon Lebras | <a href='http://www.guard-x.ca/fr/extincteur.html' > http://www.guard-x.ca/fr/extincteur.html</a>

28/1/2014

Commentaire de #YOLO

Yolooooooooooooooooo

16/12/2013

Commentaire de Webmaster

Désolé, je ne comprends pas ; l'impression est possible, bien que non recommandée à cause du piratage.

L'ensemble du cours est téléchargeable pour la somme dérisoire de 5,50 € (à peine le prix d'un paquet de cigarettes ou de deux tickets à gratter)au format PDF donc enregistrable sur votre ordinateur.

13/12/2013

Commentaire de MIRI

LE SITE EST BIEN MAI JE PEUX PAS IMPRIMè les cours!!!!!