LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 

SSI ET EQUIPEMENTS D'ALARME

 
 
LES DIFFERENTES CATEGORIES DE SSI

A titre de rappel, on distingue cinq catégories de SSI :
  • Le SSI de catégorie A :
    • Un système de détection incendie (SDI) ;
    • Un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) ;
    • Un ou plusieurs dispositifs adaptateurs de commande (DAC) ;
    • Des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) ;
    • Un équipement d'alarme (EA) du type 1
 
  • Le SSI de catégorie B :
    • Un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) ;
    • Un ou plusieurs dispositifs adaptateurs de commande (DAC)
 
  • Le SSI de catégorie C :
    • Un dispositif de commande avec signalisation (DCS) ;
    • Un ou plusieurs dispositifs adaptateurs de commande (DAC) ;
    • Des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) ;
    • Un équipement d'alarme (EA) du type 2a ou 2b
 
  • Le SSI de catégorie D :
    • Un dispositif de commandes manuelles regroupées (DCMR) ;
    • Un ou plusieurs dispositifs adaptateurs de commande (DAC) ;
    • Des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) ;
    • Un équipement d'alarme (EA) du type 2a, 2b ou 3.
 
  • Le SSI de catégorie E :
    • Un dispositif de commandes manuelles (DCM) ;
    • Un ou plusieurs dispositifs adaptateurs de commande (DAC) ;
    • Des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) ;
    • Un équipement d'alarme (EA) du type 2a, 2b, 3 ou 4.
 

 
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME D'ALARME

Le SSI est destiné à détecter tout début d'incendie ; comme nous venons de le voir ci-dessus, il est associé à un équipement d'alarme dont le rôle est d'inviter tous les occupants à évacuer les lieux.
 
Les équipements d'alarme sont constitués d'une association des éléments de base suivants :
  • Les appareils de commande ;
  • Le tableau de signalisation ;
  • Les diffuseurs d'alarme (sonores, optiques, vocaux avec ou sans modulateur incorporé) ;
  • Les blocs autonomes d'alarme sonore.
 
A partir des composants visés ci-dessus, Les équipements d'alarme se déclinent en quatre catégories :
 
Système d'alarme du type 1 :
 
Il doit utiliser :
  • Des dispositifs à commande automatique (détecteurs automatiques d'incendie) ;
  • Des dispositifs à commande manuelle ;
  • Un tableau de signalisation ;
  • Une source d'alimentation de sécurité ;
  • Des diffuseurs de l'alarme générale qui peuvent être des blocs autonomes.

Exemple de déclencheur manuel
 
Système d'alarme du type 2 :
 
Il doit utiliser soit 
  • Des dispositifs à commande manuelle ;
  • Un tableau de signalisation ;
  • Une source d'alimentation de sécurité ;
  • Des diffuseurs de l'alarme générale qui peuvent être des blocs autonomes.
 
(C'est le type 2a).
 
Ou :
  • Des dispositifs à commande manuelle ;
  • Des blocs autonomes d'alarme.
  • Le tout étant associé éventuellement à un équipement de signalisation optique et sonore centralisé.
(C'est le type 2b)
 
 
Exemple de tableau de report de signalisation
 
 
Système d'alarme du type 3 :
 
Il regroupe tous les éléments du type 2a à l'exception de la source d'alimentation de sécurité.
 
Ce système doit être complété par un système d'alarme de type 4.
 
Système d'alarme du type 4 :
 
Le système d'alarme du type 4 est constitué de tout autre dispositif de diffusion sonore.

Exemple de boitier d’alarme de type 4
 

 
ENTRETIEN ET CONTROLE

Que ce soit les SSI ou les équipements d'alarme, tous ces matériels d'une grande technologie doivent être régulièrement entretenus et vérifiés dans des conditions très précises et fixées par la règlementation.
 
Les opérations de maintenance sont obligatoirement consignées dans le registre de sécurité de l'établissement et réalisées par des techniciens et des entreprises agréées.




Créer un site
Créer un site