LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 

PROCEDURES DE MISE HORS SERVICE D'UN ASCENSEUR

 
Ce n’est normalement pas une mission des agents SSIAP, car ils ne sont pas habilités à effectuer le dégagement d'une personne bloquée dans une cabine d'ascenseur ; une mauvaise manipulation de l'appareil risquerait d'aggraver la situation et serait susceptible de dégager la responsabilité de la société ayant installé l'appareil.
 
Cette affirmation, bien que pouvant être contestée par quelques responsables de sécurité, n’est pas sans conséquences.
 
Néanmoins, l’agent SSIAP peut tenter, s’il en est capable et s'il a reçu une formation adéquate de dégager une ou plusieurs personnes bloquées à l’intérieur de la cabine.
 
Mais en cas de difficulté, il doit faire systématiquement appel à la société chargée de la maintenance de l’appareil dont le contrat devra prévoir ce type d’action dans un délai très court.
 
 
En cas d’urgence absolue, il devra faire appel aux sapeurs-pompiers qui interviendront immédiatement ; il est à noter qu’en cas de carence constatée de la société prestataire, cette intervention des secours publics sera payante.
 
DIFFERENTS CAS DE FIGURES

Quelques mesures  simples et élémentaires peuvent néanmoins être réalisées par les agents de sécurité incendie de l'établissement :
 


1er cas : Panne de courant dans l'établissement
 
Cet incident peut entraîner l'arrêt de l'ascenseur.
  • Vérifiez que personne n'est bloqué dans l'ascenseur en appelant à travers la porte,
  • Rassurez éventuellement la personne bloquée en lui indiquant la raison de la panne,
  • En interdire l’accès par un affichage clairement compréhensible par tous,
  • Se rendre au local de service électrique pour déterminer l'origine de la coupure électrique ainsi que dans le local machinerie (coupure force),
  • Si tout est en ordre, contacter l'EDF pour signaler le dysfonctionnement électrique,
  • Appelez les secours publics si la situation se prolonge et qu'une personne est bloquée,
  • Lorsque le courant est revenu, vérifiez que l'ascenseur fonctionne à nouveau (si ce n'est pas le cas, contactez le service de dépannage).
2ème cas : L’ascenseur est bloqué entre deux étages
  • Vérifiez que personne n'est bloqué dans la cabine en appelant à travers la porte,
  • Si une personne est effectivement bloquée dans la cabine, appliquez la procédure du 1er cas,
  • Faire appel au service de dépannage,
  • Ne touchez à rien
3ème cas : L'ascenseur est bloqué à l'étage
  • Vérifiez que personne n'est bloqué dans la cabine en appelant à travers la porte,
  • Si la porte s'ouvre, vérifiez que rien n'entrave sa refermeture,
  • Vérifiez que les boutons de commande réagissent normalement (en particulier que le bouton "stop" n'est pas enfoncé),
  • Vérifiez qu'il n'y aucun obstacle devant le rayon de cellule de la porte.
4ème cas : Fonctionnement anormal de l’ascenseur
 
Un fonctionnement anormal peut se caractériser par :
  • L'arrêt intempestif pendant la marche,
  • La présence de bruits ou frottements inquiétants,
  • Le constat d'une marche importante lors de l'arrêt aux étages,
  • Une fermeture violente des portes automatiques,
  • Des secousses ou des vibrations anormales pendant le fonctionnement.
Tous ces signes doivent entraîner la mise hors service de l'appareil :
  • Immobiliser l'appareil à un étage en appuyant sur le bouton "stop", ou en empêchant la refermeture des portes,
  • Coupez l'alimentation électrique (coupure force) de l'ascenseur à partir du local de service électrique ou de la machinerie,
  • Prévenir le service de maintenance,
  • Interdire à quiconque de remettre l'ascenseur en service avant totale réparation (pose de rubalise par exemple en travers des portes de l'ascenseur avec la mention "Hors service" ou « Ascenseur en panne »).
 
 
 

 
PROCEDURES DE DEGAGEMENT

Le dégagement de personnes bloquées dans un ascenseur est toujours une manœuvre délicate qui ne peut être réalisée que par du personnel qualifié ayant reçu une formation adéquate.
 
Il s'agit uniquement des personnels de la société ayant installé l'appareil, mais aussi les sapeurs-pompiers.
 
En aucun cas, les agents SSIAP ne sont autorisés à effectuer ces manœuvres, car beaucoup d'installateurs dégagent leurs responsabilités en cas d'accident survenant au cours des tentatives de manœuvres de dégagements.
 
Par ailleurs, les catalogues des constructeurs contiennent de nombreuses références qui nécessiteraient pratiquement une formation particulière pour chacune d'entre elles.
 
En conséquence, seuls les organismes agréés de formation SSIAP peuvent aborder cette partie du cours en présence d'un professionnel des ascenseurs.
 
Il faut néanmoins retenir que les procédures de dégagement s'effectuent toujours au minimum à deux agents en liaison radio ; ces manœuvres peuvent se résumer aux 5 points suivants :
  • Réception de l'alarme,
  • Informations des occupants,
  • Mise à niveau de la cabine,
  • Evacuation des occupants,
  • Consignation de l'appareil.
 
  
 
CONSIGNES DE SECURITE

L'utilisation d'un ascenseur peut paraître anodine ; toutefois, il est toujours utile de rappeler quelques consignes simples qui devraient être connues de tous.
 
EN ATTENDANT L'ASCENSEUR (et lorsque la boîte d'appel palier comporte plus d'un bouton) :
  • Appuyer uniquement sur le bouton correspondant au sens de déplacement souhaité,
  • Si l'appui a lieu par accident sur deux boutons différents, l'appareillage de l'ascenseur provoque l'arrêt de celui-ci dans chacune des deux directions. Il est évident que ce comportement, s'il est répété par de nombreux utilisateurs, provoquera des arrêts non sollicités.
APRES AVOIR EFFECTUE L'APPEL
  • S'éloigner quelques peu de la porte de l'ascenseur, car lorsque l'ascenseur arrivera à niveau,  il est fort probable que certains passagers devront en descendre.
NE SURCHARGER JAMAIS UN ASCENSEUR
  • Tous les ascenseurs sont normalement équipés d'une plaque de charge
  • Ne jamais dépasser la capacité en Kg ou en personnes afin d'éviter tout risque de blocage de l'appareil.
PENDANT LE DEPLACEMENT DE LA CABINE
  • Dans le cas d'un ascenseur sans porte de cabine :
  • Se tenir éloigné de la face lisse : Il y va de la sécurité des usagers.
La plupart des accidents corporels survenus dans les ascenseurs se produisent dans les cabines non équipées de portes.
 
Lorsque ces cabines sont en mouvement, l'utilisateur peut se retrouver directement en contact avec la partie de la gaine située entre les différents niveaux et appelée "face lisse".
 
(Celle-ci, bien que présumée lisse, peut présenter de légères aspérités auxquelles peuvent s'accrocher les vêtements et chaussures des utilisateurs).
 
  • Interdire formellement aux enfants de jouer dans l'ascenseur.
    • Plusieurs accidents se sont produits lorsque des enfants ont eu leur bras coincé entre la "face lisse" et le seuil de la cabine en tentant de rattraper leur ballon ou d'autres objets.
  • En cas de transport d'objet encombrants ou de marchandises, ne jamais se placer ni entre ceux-ci et la face lisse ni dans le fond de la cabine (cette disposition est d’ailleurs interdite, car il faut privilégier l’utilisation du monte-charge).
    • Il faut toujours pouvoir atteindre le bouton d'arrêt d'urgence.
  • Ne pas sauter dans un ascenseur en mouvement : Le limiteur de vitesse des ascenseurs est généralement très sensible aux changements brusques d'allure.
    • Lorsque l'ascenseur est secoué, celui-ci oscille et cela est parfois suffisant pour provoquer la mise en service du parachute et le blocage de l'appareil.
  • Ne pas se précipiter sur le bouton d'arrêt, car les ascenseurs ont plus de chance (ou de malchance c'est selon) de ne pas vouloir redémarrer que de tomber en panne lorsqu'ils sont en mouvement.
 
EN CAS D'ACCIDENT GRAVE

"Appuyer sur le bouton d'arrêt en cas d'urgence".





Créer un site
Créer un site