LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 

LE POSTE DE SECURITE INCENDIE

 
 
A LA DISPOSITION EXCLUSIVE DES AGENTS DE SECURITE INCENDIE

Un poste de sécurité doit être mis à la disposition exclusive des personnels chargés de la sécurité incendie.
 
Ce poste, d'accès aisé et si possible au niveau d'arrivée des secours extérieurs, doit être, sauf cas particulier, relié au centre de secours des sapeurs-pompiers par un moyen de transmission sûr et rapide.
 
Lorsque le service est assuré par des agents de sécurité incendie, le poste doit être occupé en permanence par une personne au moins.
 

Le poste de sécurité doit notamment recevoir les alarmes restreintes transmises par :
  • Postes téléphoniques,
  • Avertisseurs manuels,
  • Installations de détection et/ou d'extinction automatique.
Mais il accueille aussi toutes les commandes manuelles des dispositifs d'alarme, de désenfumage mécanique, de conditionnement d'air, etc.
 
Le poste de sécurité et ses accès doivent être convenablement protégés contre un feu survenant dans l'établissement, car c’est une zone stratégique dans l’ERP.
 
Ce poste doit être en mesure d'établir une liaison avec les espaces d'attente sécurisés.
 
 

 
 
 
EQUIPEMENT D'UN POSTE DE SECURITE INCENDIE

Il existe une grande variété d'équipement dans un poste de sécurité et ses équipements sont essentiellement tributaires de l'importance de l'établissement et de son activité.
 
Néanmoins, un poste de sécurité-type devrait être doté :
  • D'une unité d'aide à l'exploitation (UAE) :
Cet outil complémentaire au SSI dans les grands établissements équipés de nombreux détecteurs et déclencheurs manuels permet de localiser un point en défaut avec l'aide d'un plan représentant le niveau concerné par ce défaut.
 
 
 
Cette UAE ne substitue en aucun cas au Système de détection Incendie ou au Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie.
  • D’une Gestion Technique Centralisée (GTC) :
Elle permet de surveiller à distance par voie informatique le bon fonctionnement d'installations techniques particulières (climatisation, ascenseurs, éclairage, chauffage, fluides divers....)
 
La remontée d'information est instantanée.
 
 
 
  • Un ensemble de postes portatifs émetteurs récepteurs avec leur base de recharge,
  • Divers documents relatifs à la sécurité de l'établissement :
    • Une main courante "papier" ou "informatique" ;
    • Le registre des consignes générales et particulières ;
    • Les plans détaillés de l'établissement par niveaux :
      • Eventuellement, s'il existe, le plan d'établissement répertorié à l'usage des sapeurs-pompiers,
    • Les différentes clés et passes de l'établissement.
Cette liste n'est pas exhaustive et peut être complétée en fonction de l'activité de l'établissement.
 
 
 
 
GESTION DU POSTE DE SECURITE INCENDIE

La gestion d'un PC peut se résumer en trois étapes :
 
La prise de service :
 
C'est le moment ou le chef de poste s'assure que tous les agents de sécurité sont présents.
 
La prise de service consiste également à prendre connaissance pour l'ensemble du personnel des consignes du jour.
 
C'est l'occasion également de consulter la main courante et de remplir la page du jour.
 
A la prise de service, le chef de poste distribue les missions dévolues à chaque agent
 
La prise de service consiste aussi à vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble des matériels du poste de sécurité (essais informatique, essais radio, essais de ligne directe vers les sapeurs-pompiers, essais des postes téléphoniques internes etc.).
 
Le déroulement de la journée :
 
Le chef de poste peut effectuer des bilans intermédiaires au cours de la journée et redistribuer les missions de chacun.
 
Le déroulement de la journée commence en principe par une ronde d'ouverture avant l'admission du public.
 
Ensuite, l’agent SSIAP regagne le poste de sécurité dans l’attente de nouvelles tâches fixées par le chef d’équipe.
 
La fin de service :
 
C'est le moment de finaliser la main courante du jour et d'assurer le passage des consignes à l'équipe montante.
 
Le passage des consignes est particulièrement important et un contact physique entre les deux chefs de poste est impératif.
 
Aucun agent ne doit quitter le service sans que la relève montante ne soit arrivée.




Créer un site
Créer un site