LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 

ELEMENTS CONSTITUTIFS D'UN SSI


Un SSI se compose de deux éléments principaux :
  • Un système de détection incendie (SDI) et des déclencheurs manuels
  • Un système de mise en sécurité incendie (SMSI)
L'ensemble de ces dispositifs sont regroupés dans une armoire technique placée sous surveillance humaine.
 

 
 
LE SYSTEME DE DETECTON INCENDIE (SDI)

Le SDI doit déceler et signaler tout début d'incendie dans les meilleurs délais et mettre en œuvre les équipements de sécurité qui lui sont asservis.
 
Il regroupe tout l'appareillage relatif à la détection d'incendie c'est à dire :
  • La détection automatique d'incendie (DAI) comprenant les détecteurs d’incendie ;
  • Les déclencheurs manuels (DM) ;
  • Le tableau de signalisation (TS) ;
  • Ou l'équipement de contrôle et de signalisation (ECS).
Une installation de détection automatique d'incendie implique, pendant la présence du public, dans les établissements concernés un personnel permanent qualifié, susceptible d'alerter les sapeurs-pompiers et mettre en œuvre les moyens de lutte contre l'incendie.
 
Attention, le SDI n'éteint pas l'incendie, il le détecte seulement et déclenche un certain nombre d'asservissements par l'intermédiaire du SMSI (refermeture des portes coupe-feu, activation du désenfumage, déclenchement du signal d'alarme etc.).
  
LES DETECTEURS D'INCENDIE (DI)

On distingue :
  • Les détecteurs de chaleur (thermo vélocimétrique et thermostatique) :
  • Les détecteurs de fumée (optique) :
  • Les détecteurs de flammes (optique).
 

Dans certains locaux peu fréquentés ou peu utilisés, des reports de détection sont installés au-dessus de la porte de l’accès à ces locaux ; ces reports sont appelés « Indicateurs d’action ».
 
Leur fonction est de permettre la localisation précise et rapide du local concerné par l’éclosion d’un foyer d’incendie.
 
 
Modèle IA 2000 de marque Esser
  
LES DECLENCHEURS MANUELS (DM)

Ce sont des boitiers de couleur rouge facilement identifiables comprenant un bouton sous verre dormant. Ils sont répartis dans l'établissement à chaque niveau dans les circulations communes, et généralement à proximité des issues.
 
 
 
LE TABLEAU DE SIGNALISATION (TS)

Il est implanté en principe dans le local réservé au SSI ou le poste de sécurité incendie de l'établissement. Il indique les alarmes sonores et visuelles, l'origine de l'incident, la localisation de  la zone où s'est déclenchée l'alarme ; Il mentionne aussi tous les dysfonctionnements de l'installation.
 
 
LE SYSTEME DE MISE EN SECURITE INCENDIE (SMSI)

Le SMSI regroupe les équipements qui assurent les fonctions de mise en sécurité  en cas d'incendie à savoir :
  • Le compartimentage ;
  • L'évacuation du public ;
  • Le déclenchement du système d'alarme sonore et du message d'évacuation ;
  • La mise en œuvre de l'éclairage de sécurité ;
  • Le déverrouillage des issues de secours ;
  • Le déclenchement du désenfumage ;
  • etc.
 
 
 
Il se compose :
 
A - D'un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) :
 
C’est un dispositif qui à partir d'informations ou d'ordres de commande manuelle, émet des ordres électriques de commande des matériels assurant les fonctions nécessaires à la mise en sécurité d'un bâtiment en cas d'incendie.
 
Le CMSI. appartient au SMSI.
 
Il existe deux types de CMSI :
  • Le CMSI de type A conçu pour être intégré à un SSI de catégorie A,
  • Le CMSI de type B conçu pour être intégré à un SSI de catégorie B.
Le CMSI comprend les éléments suivants :
  • Son unité de commande manuelle centralisée (UCMC) qui autorise une gestion manuelle des  fonctions de sécurité,
  • Son unité de signalisation (US) qui donne des indications visuelles pour la gestion du SMSI,
  • Son unité de gestion d'alarme (UGA) qui reçoit les informations du SDI et qui  déclenche l'alarme,
  • Son unité de gestion des issues de secours (UGIS).
 
Le CMSI commande les dispositifs actionnés de sécurité (DAS).
 
 
 
 
B – Les dispositifs actionnés de sécurité (DAS)
 
Ultimes dispositifs automatiques actionnant concrètement le compartimentage (portes et clapets), le désenfumage (ouverture des volets et des exutoires) et l'évacuation (issues de secours).
 
Les DAS génèrent un changement d’état (position d’attente ou position de sécurité).
 
Les DAC (Dispositif Adaptateur de Commande) sont des dispositifs qui reçoivent un ordre de commande de sécurité et qui le transmettent aux D.A.S. télécommandés, sous une forme adaptée à leurs caractéristiques d'entrée.
 




 
C – Les dispositifs de commande manuelle (DCM)
 
Ils permettent d'actionner manuellement  les DAS.
 
Les D.C.M.R. sont des Dispositifs de Commandes Manuelles Regroupées.
 
Pour être plus clair, il s’agit d’un appareil équivalent à la juxtaposition de plusieurs D.C.M. dans un même boîtier et regroupant toutes les commandes des D.A.S. du S.M.S.I. qui restent actionnables individuellement.
 
On peut également rencontrer des DCS (Dispositif de Commande avec Signalisation).
 
Ce sont des DCMR équipés d'une unité de signalisation (US) et présentant une entrée de commande exclusivement réservée au déclenchement d'un ou plusieurs DA. du SMSI par l'équipement d'alarme.
 


D – Les équipements d'alarme (EA)
 
Matériel permettant de diffuser l'alarme sonore en cas d'évacuation.
 
On distingue 4 types d'équipements d'alarme comprenant :
  • Le type 1 associé au SSI de catégorie A ;
  • Le type 2a associé au SSI de catégorie B ;
  • Le type 2b associé au SSI de catégorie C
  • Le type 3 associé au SSI de catégorie D ou E
  • Le type 4 installé en complément du type 3
Le type 1 comprend des détecteurs automatiques d'incendie, des déclencheurs manuels, une unité de gestion de l'alarme, des diffuseurs sonores ou des BAAS.
 
Le type 2a comprend des déclencheurs manuels, une unité de gestion de l'alarme et es diffuseurs sonores ou des BAAS.
 
Le type 2b comprend des déclencheurs manuels et des BAAS.
 
Le type 3 comprend des déclencheurs manuels, des BAAS et un dispositif de commande de mise à l'arrêt.
 
Le type 4 comprend des déclencheurs manuels, des BAAS et un dispositif de commande de mise à l'arrêt, ou tout autre dispositif autonome de diffusion sonore.
 

  • aziz dit :
    1/12/2018

    Merci infiniment !

  • www.formationssiap.net dit :
    16/5/2018

    Un BAAS est un bloc autonome d'alarme sonore. Il peut être sonore ou lumineux et il doit fonctionner pendant un temps minimum de 5 minutes.

    Cordialement le webmaster

  • Valentin S dit :
    15/5/2018

    Lorsque vous parlez de BAAS, cela correspond a quoi exactement ?

  • Visiteur dit :
    30/10/2017

    Exellent pour se remettre en mémoire tout ce que l'on doit savoir sur notre métier ssiap.

  • DRISS EL GADAMI dit :
    16/10/2017

    Parfait je commence à savoir ce qu 'un agent de sécurité ssiap 1 doit savoir faire.Merci pour ces éclaircissements.Site formidable ,vous êtes des génies ; Continuez bravo!

  • LEVEILLE ROMEL dit :
    18/7/2017

    votre site me permet de retrouver le chemin c'est vraiment .




  • Créer un site
    Créer un site