LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 

LES MOYENS DE SECOURS DANS LES IGH



 
LES MOYENS DE SECOURS : UNE PROTECTION INDISPENSABLE

Au même titre que dans les ERP, les immeubles de grande hauteur doivent disposer de nombreux moyens de secours ; certains d’entre eux d’ailleurs dont l’objet d’une leçon spécifique pour mieux comprendre les enjeux et le rôle capital que jouent ces moyens dans la protection des immeubles.
 
PRINCIPAUX MOYENS DE SECOURS

Ils comprennent :
  • Le système de sécurité incendie,
  • Des dispositifs d’alerte :
    • Des secours intérieurs,
    • Des secours extérieurs,
  • Des extincteurs,
  • Des robinets d’incendie armés,
  • Un système d’extinction automatique (type sprinkler),
  • Des colonnes sèches,
  • Des colonnes humides,
  • Un poste de sécurité,
  • Des bouches et poteaux d’incendie 
 
 


 
 
LE SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

Le système de sécurité incendie est obligatoirement de catégorie A option IGH.

Une explication plus précise concernant cet équipement est développé dans un exposé spécifique.

Comme tous les SSI, ce dispositif assure, après détection d’un foyer d’incendie :
  • Une fonction évacuation,
  • Une fonction compartimentage,
  • Une fonction désenfumage. 
 
LES DISPOSITIFS D'ALERTE

Dans un IGH, et compte tenu de ses spécificités, l’alerte des secours doit être possible de tout point du bâtiment.

La réglementation impose d’une part des moyens internes permettant d’alerter le poste de sécurité de l’immeuble mais aussi la possibilité d’alerter les secours publics extérieurs.

Ces moyens sont exclusivement phoniques (téléphones et autres moyens validés par la commission centrale de sécurité).

Les modalités d’appels des secours font l’objet d’un exposé spécifique.
 
 
 
LES EXTINCTEURS

Des extincteurs portatifs appropriés aux risques, sont installés près des dispositifs d’accès aux escaliers et, le cas échéant, près des dispositifs d’intercommunication entre compartiments.

Ils sont également placés à tous les niveaux des immeubles, à proximité des accès aux locaux présentant des dangers particuliers d’incendie.

Des extincteurs de 6 litres à eau pulvérisée sont judicieusement répartis, avec un minimum d’un appareil par 200 m² et un minimum de deux appareils par compartiment et par niveau.

Les principes de fonctionnement et le choix des agents extincteurs ont déjà été étudiés dans la partie relative aux ERP.

Le choix et la répartition des extincteurs nécessitent une étude particulière de risques.
 
LES ROBINETS D'INCENDIE ARMES

Ils sont installés à chaque niveau.

Leur nombre est équivalent au nombre d’escaliers, et ils répondent aux caractéristiques suivantes :
  • Positionnés dans les circulations horizontales communes, à proximité et hors des dispositifs d’accès aux escaliers,
  • Ne jamais se trouver sur les paliers d’ascenseurs qui peuvent être isolés par des portes coupe-feu au moment du sinistre,
  • Disposés de telle façon que toute la surface des locaux puisse être efficacement atteinte par un jet de lance,
  • La pression minimale au robinet d’arrêt du robinet d’incendie armé le plus défavorisé est de 4 bars en régime d’écoulement. 
SYSTEME D'EXTINCTION AUTOMATIQUE

Un système d’extinction automatique à eau ou appropriée aux risques à défendre doit être installé :
  • Dans les compartiments lorsque leur dispositif d’intercommunication est constitué d’une simple baie (dérogation accordée pour des raisons d’exploitation),
  • Dans les compartiments dont la charge calorifique admissible est fixée à 680 Mj/m² au lieu de 480 Mj/m²,
  • Dans les locaux présentant un risque particulier d’incendie. 
Toutes ces dispositions doivent faire l’objet d’un avis de la commission de sécurité.
 


LES COLONNES SECHES

Les immeubles de hauteur inférieure ou égale à 50 mètres sont équipés sur toute leur hauteur de colonnes sèche qui doivent pouvoir être réalimentée à l’instar des établissements recevant du public.

Il doit y avoir une colonne sèche de diamètre nominal 100 millimètres par escalier.
 
LES COLONNES HUMIDES

Les immeubles d’une hauteur supérieure à 50 mètres sont équipés de colonnes en charge.

Elles ne doivent pas être exposées au risque de gel, et sont situées dans chaque escalier.

Toutefois, une colonne en charge peut être commune à un escalier desservant les niveaux en infrastructure et un escalier desservant les niveaux en superstructure s’ils sont superposés.

Elles comportent des prises situées dans les dispositifs d’intercommunication à chaque niveau.

Leur dispositif d’alimentation (réservoirs en charge, surpresseurs, pompes, etc.) assure en permanence un débit de 1 000 litres par minute sous une pression comprise entre 7 et 9 bars.

Les réservoirs ont une capacité telle que 120 m³ au moins soient exclusivement réservés au service d’incendie.

Une capacité ramenée à 60 m3 dans certains immeubles peut être acceptée sous réserve de certaines dispositions techniques.
 
LE POSTE DE SECURITE INCENDIE

Tout immeuble de grande hauteur dispose d’un poste central de sécurité incendie (PCS) à usage exclusif des personnels chargés de la sécurité incendie.

Ses principales caractéristiques doivent répondre aux dispositions suivantes :
  • Etre aménagé au niveau et à proximité de l’accès des services publics de secours et de lutte contre l’incendie,
  • Présenter une surface d’au moins 50 m², hors base de vie,
  • Est constitué de parois coupe-feu et de portes pare-flammes.
  • Dispose des installations permettant notamment au service de sécurité incendie et d’assistance à personnes d’assurer ses missions de surveillance.
Le service de sécurité incendie et d’assistance à personnes doit pouvoir mettre à la disposition des services publics de secours et de lutte contre l’incendie, au moment du sinistre, le matériel et les documents suivants :
  • Quatre appareils émetteurs-récepteurs radio au moins, pour l’ensemble de l’immeuble (le fonctionnement de ces derniers doit être possible dans la totalité de l’immeuble de grande hauteur),
  • Les commandes d’ascenseur,
  • Des plans détaillés de l’immeuble 
LES BOUCHES ET POTEAUX D'INCENDIE

La distance les séparant des raccords d’alimentation des colonnes sèches ou des raccords d’alimentation de secours des colonnes en charge ne doit pas excéder 60 mètres.

Le nombre d’appareils d’incendie est déterminé par les services d’incendie et de secours avec un minimum de deux appareils par immeuble de grande hauteur.

Des dispositions doivent être prises pour que, sans altérer la qualité coupe-feu des planchers, l’eau déversée dans un étage au moment d’un sinistre n’envahisse pas les escaliers ni les gaines d’ascenseurs et de monte-charge.
 
MOYENS FAVORISANT L'ACTION DES SECOURS DANS LES DISPOSITIFS D'INTERCOMMUNICATION
 
 
Les dispositifs d’intercommunication avec les escaliers et les compartiments prévus doivent comporter :
  • Le numéro de l’étage, inscrit sur la porte de l’escalier donnant accès à chaque niveau, côté escalier,
  • Un plan du niveau qui indique notamment :
    • Le repérage du dispositif d’accès où le plan est affiché,
    • La distribution générale du niveau,
    • L’emplacement des ouvrants de désenfumage et de leurs commandes d’ouverture ainsi que des dispositifs d’évacuation d’eau,
    • L’emplacement des moyens de secours, des vannes d’arrêt et du téléphone d’alerte.

  • Ada dit :
    3/4/2017

    Merci beaucoup très instructif




  • Créer un site
    Créer un site