Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
 





LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE

 
 

LE DEROULEMENT DE l'EXAMEN SSIAP 1

(Mise à jour le 5 décembre 2013)

L’obligation de détenir un diplôme

Pour exercer la profession d'agent de sécurité incendie, il faut être titulaire du diplôme d'agent des services de sécurité incendie et d'assistance à personne de niveau 1 (appelé communément SSIAP 1).
 

Où se former ?

L'examen est organisé dans le département ou a eu lieu la formation.

Cela signifie que le futur candidat a l'obligation de suivre une formation préalable dispensée dans un centre de formation agréé.

A de très rares exceptions, l'examen pourra se dérouler dans un autre département, mais toujours sous l'égide du centre de formation agréé.
 

Les centres de formation agréés

Pour dispenser l’enseignement, le centre de formation doit au préalable être agréé par le préfet du département du siège social du centre.

Cet agrément permet d'enseigner sur l'ensemble du territoire national.

Le numéro d'agrément du centre de formation se compose d'un numéro d'ordre comportant quatre chiffres ; tous les courriers émanant du centre de formation doivent faire apparaître ce numéro.

Par ailleurs, la liste des centres de formation agréés est publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture.

Toute demande de renseignement pourra être obtenue soit auprès de la préfecture soit auprès du service départemental d’incendie et de secours (SDIS).


Les conditions à remplir

Le candidat qui souhaite passer les épreuves de SSIAP 1 doit remplir les conditions suivantes :
 
  • Avoir suivi une formation dans un centre de formation agréé ;
  • Etre titulaire de l'une des attestations de formations suivantes :
    • AFPS (Attestation de formation aux premiers secours) ou PSC 1 (Premiers secours civiques) ;
    • SST (Sauveteur secouriste du travail) ou PSE 1 (Premiers secours en équipe)
De plus, le candidat doit :
 
  • Satisfaire à une évaluation, réalisée par  le centre de formation, de la capacité du candidat à rendre compte sur une main courante des anomalies constatées lors d'une ronde et alerter les secours.
  • Etre apte physiquement, cette aptitude étant constatée par un certificat médical datant de moins de trois mois.

Pour les personnes âgées de plus de 45 ans, souhaitant se présenter à la formation SSIAP 1 ou 2, il est recommandé d’avoir satisfait à un bilan cardiaque.
 

Les épreuves

Le candidat devra répondre à un questionnaire à choix multiples (QCM) ; puis, il effectuera une ronde de sécurité.
 

Le QCM

Le QCM se compose de 30 questions portant sur l'ensemble du programme de SSIAP 1 et dure 30 minutes (le candidat dispose donc d'une minute pour répondre à chaque question).

Cette épreuve vient d'être réactualisée, et pour éviter tout risque de fraudes, les questions sont modifiées tous les trois mois.

L'épreuve s'apparente à celle du code de la route, les candidats étant en possession d'une "quizbox" qui leur permet d'indiquer la bonne réponse. En principe, le choix de réponses par questions est de 4 à 7 propositions et il peut y avoir plusieurs propositions de bonnes réponses par question.
 

La ronde

Le candidat effectue un parcours au sein d'un établissement recevant du public ou dans les locaux du centre de formation si ces derniers s'y prêtent.

Cette épreuve dure en moyenne une quinzaine de minutes.

Au cours de la ronde, le candidat est confronté à des situations inhabituelles ou à des dysfonctionnements techniques qu’il doit signaler à l’examinateur ; il sera également mis en situation de découverte d'un foyer d'incendie.

Les membres du jury accompagnant le candidat au cours de cette ronde, seront amenés à lui poser des questions en relation avec la situation rencontrée.

A l'issue de la ronde, le candidat remplira une main courante en y mentionnant les anomalies constatées.

Cette épreuve dure 15 minutes et est évaluée "Apte" ou "Inapte".


Résultat de l’examen

Le candidat sera certifié s'il obtient au moins la note de 12/20 à l'épreuve de QCM et s'il est évalué "Apte" à l'issue de l'épreuve de la ronde.

Le candidat est obligé de passer l'ensemble des épreuves quel que soit les résultats obtenus.

Lors de la première présentation à l'examen, en cas d'ajournement à une ou aux deux épreuves, le candidat dispose d'un an à compter de cette date pour valider l'ensemble des épreuves. Au-delà de cette période, le candidat perd le bénéfice des épreuves acquises et doit suivre une nouvelle formation complète avant d'être représenté à un nouvel examen.
 

Le jury

Le jury est présidé soit par :
 
  • Le directeur départemental des services d'incendie et de secours du département où se déroule l'examen (ou son représentant)
  • Le général commandant la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris dans les départements 92, 93, 94 et la Ville de Paris (ou son représentant)
  • L'amiral commandant le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille (ou son représentant).
Le jury d'examen se compose :
 
  • Du président du jury
  • D'un chef de service incendie en fonction hiérarchique dans un établissement recevant du public ou un immeuble de grande hauteur.
Le candidat passant son examen, ne rencontrera jamais le général commandant la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris ou l'amiral commandant le Bataillon des Marins Pompiers, mais plus simplement un officier d'un grade inférieur le représentant.



 

 



Une remarque, une suggestion, utilisez la zone de commentaires ci-dessous.