LE SITE QUI OPTIMISE VOTRE ETUDE
 
 



ACCUEIL D'UN NOUVEL AGENT SSIAP

 

ORGANISATION DE L’ACCUEIL

L’accueil du salarié permet de tisser un premier lien avec son entreprise.
 
Cet accueil doit aussi lui permettre de mieux appréhender son intégration.
 
Le chef d’équipe SSIAP n’a peut-être pas participé lui-même au recrutement, mais son rôle de chef est crucial dans l’accueil de l’arrivant.
 
Cette première prise de contact présente un double avantage.
 
C’est l’occasion pour le chef d’équipe de se positionner en tant que chef.
 
Cela permet au nouvel agent de bien identifier la structure hiérarchique de l’entreprise dans laquelle il va évoluer.
 
Ce premier contact doit permettre d’instaurer un climat de confiance réciproque.
 
Il s’agit d’une étape importante qui ne doit pas être « bâclée », mais au contraire bien préparée à l’avance éventuellement au moyen d’une procédure écrite.
 
Diplomatie, patience et anticipation sont les clés de la réussite d’un bon accueil.
 

PRESENTAION A L’EQUIPE

Il faut absolument présenter le nouvel agent à l’ensemble de l’équipe.
 
Cette présentation sans être trop « pompeuse », permet de bien préparer le début de l’intégration dans l’équipe.
 
Il peut être utile de laisser le nouvel agent se présenter lui-même en évoquant par exemple son expérience acquise ou son manque d’expérience s’il s’agit d’un premier emploi.
 
Par ailleurs, cette première présentation va permettre de bien développer le sentiment d’appartenance à un groupe et donc de « casser » la peur de l’inconnu que pourrait ressentir le nouvel agent.
 
Cette étape indispensable va également permettre de bien fédérer l’équipe.
 

PREPARATION DU POSTE DE TRAVAIL

Le chef d’équipe doit s’attacher à anticiper l’arrivée du nouvel agent en définissant en amont les missions qui lui seront confiées et les spécificités de son poste de travail.
  • Préparer à l’avance les fournitures indispensables aux missions (s’il y en a),
  • Préparer les codes d’accès informatiques ou les profils de connexion,
  • Réunir les équipements individuels (au besoin),
  • Se procurer les badges d’accès,
  • etc.
Sont les gages d’un bon accueil et participent à la bonne image de l’entreprise.
 
 

REMISE D’UN LIVRET D’ACCUEIL

Il faut distinguer l’organisation de l’accueil et la prise de fonction effective du nouvel agent de sécurité incendie.
 
Un livret d’accueil par exemple, lui permettra de découvrir les grandes lignes de l’organisation de la société et de le guider à travers les différentes strates de l’organigramme.
 
Le livret d’accueil doit concis et très précis sur les devoirs et les obligations du nouveau salarié.
 
Il doit présenter l’entreprise succinctement mais efficacement.

Le livret d’accueil peut contenir les principaux numéros de téléphone à connaître au sein de l’entreprise, mais aussi les conditions d’organisation générale.
 

REGLEMENT INTERIEUR

Il ne faut pas confondre livret d’accueil et règlement intérieur.
 
Ce dernier est obligatoire dans toute société ayant un effectif de salarié supérieur ou égal à 20 personnes.
 
Le nouvel arrivant devra naturellement avoir connaissance de ces deux documents s’ils existent.
 

AUTRES DISPOSITIONS

L’accueil consistera également à visiter les locaux de l’entreprise, à fixer les objectifs du poste occupé et prendre un premier contact avec les collègues de travail.
 
Cette phase peut également inclure la signature du contrat de travail et la remise de divers documents (badges et clés d’accès, carte de restauration, remise de tenues de travail etc.)
 

PRISE DE FONCTION EFFECTIVE

La prise de fonction effective du nouvel agent de sécurité est assujettie quant à elle à des dispositions légales bien précises.
 
Elle doit être précédée de deux périodes de travail en présence du public réalisée en doublure avec un agent en poste dans l’établissement.
 
Cette obligation est portée à trois périodes pour les chefs d’équipes.

 
Ces périodes doivent être représentatives des différents cycles quotidiens de travail.
 

CONCLUSIONS

L’accueil est un moment très important dans la vie du nouveau salarié.
 
Rater ce moment peut durablement générer des incompréhensions de part et d’autres.
 
Conduire directement le salarié à son poste de travail sans lui donner au préalable les informations essentielles à ses futures missions entraînerait à un effet désastreux.
 
De même, le placer devant une multitude de volumineux classeurs de procédures internes à l’entreprise sans explications particulières serait tout aussi catastrophique et affaiblirait l’image du « chef ».




Créer un site
Créer un site